• Accueil
  • Formation des pisciculteurs en techniques de production des alevins et le sexage manuel du Tilapia

Formation des pisciculteurs en techniques de production des alevins et le sexage manuel du Tilapia

Formation des pisciculteurs en techniques de production des alevins et le sexage manuel du Tilapia

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Cette formation est organisée par la Direction des pêches et de l’aquaculture (DPA) en collaboration avec le projet d’appui au secteur agricole (PASA) et vise à renforcer les capacités techniques des alevineurs dans la production des alevins et le sexage manuel du Tilapia.

Cette activité  s’inscrit dans la droite ligne des objectifs du PASA. Des appuis multiformes accordés aux pisciculteurs depuis le lancement du PASA en 2011 ont fait passer la production piscicole de 20 tonnes en 2012 à 132 tonnes en 2017.

En effet, l’accompagnement du PASA pour aboutir à ce résultat encourageant au niveau de la pisciculture a consisté  à  subventionner les intrants aquacoles (provendes et alevins) et à renforcer les capacités technique et productive à travers des formations sur diverses thématiques aquacoles des pisciculteurs et la mise à disposition des subventions aux pisciculteurs. Ainsi trois alevineurs au niveau national ont reçu des accompagnements financiers et techniques pour installer les écloseries pour la production d’alevins  

Aujourd’hui, grâce à ces appuis, le sous-secteur de l’aquaculture est de plus en plus promus et beaucoup de promoteurs s’y intéressent. C’est donc pour pérenniser les acquis dans ce domaine que cette formation sur la production des alevins et le sexage des tilapias est organisée. Pour les participants, ce fut l’opportunité de remédier à certains manquements qui gangrénaient leurs activités. « … cette formation nous a permis d’apprendre le sexage des alevins de tilapia et de maîtriser la reproduction artificielle des clarias. Désormais, nous allons pouvoir maîtriser la charge  des tilapias mono-sexe male de nos étangs et bassins piscicoles  afin d’avoir une production importante répondant à nos attentes. » déclare M. AMEGNRAN Komi Séraphin, technicien en grossissement et en alevinage, de la ferme Yovo située à Baguida, l’un des bénéficiaires de cette formation.  En effet, la non maîtrise de la production d’alevins et du sexage est un vrai handicap à la production piscicole au Togo. Impactant négativement la production.

 Cette formation a été l’occasion pour les producteurs d’alevins d’apprendre les bonnes pratiques de la production d’alevins par la méthode artificielle qui consiste à provoquer la maturité des ovules des femelles par l’inoculation de l’hypophyse ou avec l’utilisation de l’ovaprime.